Le chant de la rive 2018

Festival de musique de chambre

Château de Kerjean

Spectacle et concert

  • Kerjean - Le chant de la rive - Violaine Cochard - 2018
    © Karine Péron le Ouay
  • Kerjean - Le chant de la rive - Elise Kermanac'h et Laurent Wagschal  - 2018
Print

Infos

25 juil. 2018
21h00
Tout public
● Tarifs concert : 16€ / 12€ / 8€ / Gratuit - de 18 ans / Pass festival
● Réservation obligatoire :
06 63 37 03 18 lechantdelarive@gmail.com

Comment venir

Dans le cadre des 400 ans du marquisat de Kerjean
Le Château de Kerjean accueille comme chaque année le festival Le chant de la rive. Depuis 9 ans, cette belle manifestation promeut la musique classique à travers une programmation éclectique et créative. À l’occasion du 400ème anniversaire du marquisat de Kerjean, le festival et le château vous proposent une déambulation entre musique et histoire au travers de deux mini-concerts et d’une visite accompagnée.
Fontaines, chandelles, comètes... la soirée se poursuit avec un feu d'artifice baroque, temps fort de ce 400e anniversaire du marquisat de Kerjean.


> Musique de chambre
Par le chant de la rive

· Récital de clavecin par Violaine Cochard Œuvres de Jacques Duphly et Antoine Forqueray
Dans la salle de conférence
· Duo piano à quatre mains par Elise Kermanac'h et Laurent Wagschal (à confirmer) Œuvres de Mozart
Dans les écuries

> L’ascension d’une famille, ou comment les Barbier devinrent marquis
Visite accompagnée par les médiateurs du château de la salle à manger et de la chapelle

Vers 1500 Yves Barbier, de petite noblesse, achète la terre et le manoir de Kerjean. Les six générations suivantes poursuivent une ascension sociale grâce une stratégie avisée. À la fin du 16e siècle, la famille est en mesure de construire à la place de l’ancien manoir un château majestueux qui concrétise son ambition. En juillet 1618, Louis XIII érige Kerjean en marquisat. Les Barbier sont désormais marquis.



BIOGRAPHIES DES ARTISTES

Elise Kermanac’h, piano

Née en 1979, Elise Kermanac’h débute ses études musicales au CEMA de St-Pol de Léon puis intègre le Conservatoire National de Région de Rennes, où elle obtient en 2001 un DEM de piano avant d'être admise en Cycle de Perfectionnement. Elle obtient parallèlement un Deug de Musicologie à l’Université Rennes 2. Titulaire du Diplôme d’Etat d’Accompagnement, Elise Kermanac'h est depuis 2006 Assistante Spécialisée d'Enseignement Artistique en Accompagnement au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Montreuil-sous-Bois.
Elise Kermanac’h se produit régulièrement sur scène avec des chanteurs (Maison de la Musique à Nanterre, Festival « Opéra de poche » à Carnac, Festival «Not’en Bulles» à Auray, Festival Le temps des cerises à Brest, Festival le chant de la rive, Théâtre de St-Pol de Léon...) et fait partie depuis 2000 de l’ensemble Chrysalide, ensemble à géométrie variable spécialisé dans le répertoire contemporain et dans l’improvisation. Elle travaille ainsi avec le compositeur Gérard Pesson et se produit à Rennes (Institut Franco-Américain, Festival Ebruitez vous), aux Musicales de Pontivy, Château de Kerguéhennec, Balade Musicale à l'Aigle.
Passionnée également par la danse, Elise Kermanac’h a crée deux spectacles à Rennes avec Sylvain Richard :  L’appel de la forêt et  Point de départ. En 2005, elle crée avec la soprano Claire Maupetit La cabane des animaux, conte musical destiné au jeune public et proposant une initiation à l'art lyrique . Ce spectacle, distingué par Télérama, a été joué notamment à Paris au Théâtre du Tambour Royal, dans différents festivals (la Fête du Livre Jeunesse de Villeurbanne, le Festival Mito à Turin et Milan), et a été donné en tournée dans toute la France avec les Jeunesses Musicales de France.
Elle joue enfin régulièrement en duo à quatre mains avec le pianiste Laurent Wagschal (Musée de la Chasse à Paris, Scène Nationale de Sénart, Musée des Beaux-Arts de Rouen, Théâtre de Morlaix, Festival de Saint-Victor sur Loire, Festival Musique en Roue Libre, Festival de Bormes-les-Mimosas, Domaine du Mont Saint-Léger, Festival le chant de la rive...).


Laurent Wagschal, piano
Pianiste parmi les plus originaux de sa génération, Laurent Wagschal est reconnu comme un fervent interprète de la musique française et ardent défenseur de ses compositeurs méconnus. En témoigne ainsi sa discographie chaleureusement saluée par la presse (Télérama, le Monde, Diapason, Classica, Gramophone, The Guardian...) et composée d’une trentaine d’enregistrements solo et de musique de chambre consacrés à Saint-Saëns, Fauré, Franck, Chausson, Debussy, Magnard, Dukas, Pierné, Gaubert, Schmitt, Emmanuel, Cras, Tomasi... Il a également enregistré avec Nicolas Dautricourt l’intégrale de la musique pour violon et piano de Szymanowski ainsi que le Double Concerto de Mendelssohn et le Concert de Chausson, accompagnés de l’Orchestre d’Auvergne dirigé par Arie van Beek.
En 2011 il est nominé avec les solistes de l’Orchestre de Paris aux Victoires de la Musique Classique dans la catégorie « Meilleur enregistrement de l’année » pour l’intégrale de la musique de chambre avec vents de Saint-Saëns. En 2016 il réalise un enregistrement consacré aux transcriptions de Godowsky distingué par la presse internationale et nominé aux International Classical Music Awards (ICMA) 2017.
Laurent Wagschal se produit régulièrement sur des scènes prestigieuses à Paris (Théâtre du Châtelet, Théâtre des Champs-Élysées, Auditorium du Musée d’Orsay, Radio-France), à l’étranger (Auditorium National de Musique de Madrid, Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, Carnegie Hall à New York, Dongsoong Hall à Seoul, Tokyo Opera City Recital Hall), ainsi que dans de nombreux festivals (la Folle Journée à Nantes, Midem de Cannes, Festival Chopin à Bagatelle, Festival Présences, Festival du Périgord Noir...). Il a remporté plusieurs prix internationaux et s’est déjà produit en soliste avec notamment l’Orchestre des Concerts Lamoureux, l’Orchestre Pasdeloup, l’Orchestre de la Cité Universitaire de Paris, l’Orchestre d’Auvergne, l’Orchestre Symphonique de Saint-Étienne, le Brussels Philharmonic Orchestra, la Philharmonie de Poznan et l’Orchestre Classica de Moscou.


Violaine Cochard, clavecin
Avec Violaine Cochard, le clavecin dévoile littéralement tous ses visages. Sa formation se signale par une rigueur évidente : premiers cours dès l’âge de 8 ans auprès de Françoise Marmin à Angers, sa ville natale, études à partir de 1991 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris avec d'illustres professeurs (Christophe Rousset et Kenneth Gilbert), et perfectionnement auprès de Pierre Hantaï. Elle décroche au CNSM deux Premier prix à l’unanimité, en clavecin et basse continue, en 1994 et gagne le Premier prix au prestigieux Concours International de Montréal en 1999.
Parallèlement, Violaine Cochard entame une carrière très vite intense. Récitaliste accomplie certes, mais aussi chambriste d'exception, elle fonde très jeune l'ensemble Amarillis avec Ophélie et Héloïse Gaillard. Là aussi, la réussite ne tarde guère, et l’ensemble rafle les Premiers prix de concours célèbres (York en 1995, Fnapec en 1997 et Sinfonia en 1997). Elle est aussi la partenaire de musiciens éminents, tels que le contre-ténor Gérard Lesne, la gambiste Marianne Muller ou les violonistes Amandine Beyer et Stéphanie-Marie Degand.
Violaine Cochard est aussi une pédagogue reconnue, elle a ainsi enseigné au Conservatoire de Montpellier et est régulièrement invitée à donner des master-classes.
Après le clavecin, la voix constitue l'autre passion de Violaine Cochard et elle figure notoirement parmi les chefs de chant les plus sollicités en Europe. Elle se consacre à son amour de l'art vocal en occupant une place centrale dans des ensembles baroques Les Talens Lyriques (Christophe Rousset), Le Concert d'Astrée (Emmanuelle Haïm) ou La Diane Française (Stéphanie-Marie Degand) A l’occasion de ses nombreuses collaborations, elle a enregistré une trentaine de disques pour Opus 111, K617, Ambroisie-Naïve, Zig-Zag Territoires, Virgin Classics, Arion, AgOgique et Alpha... En solo elle a réalisé deux enregistrements consacrés à François Couperin, un troisième réunissant des œuvres de J.S Bach, particulièrement appréciés par la critique et un disque autour des pièces pour clavecin et violon de Jacques Duphly et des premières sonates de Mozart avec sa complice de toujours, la violoniste Stéphanie-Marie Degand.
Parallèlement à ses activités dans le monde baroque, Violaine Cochard aime aussi collaborer avec des musiciens d'autres univers musicaux, comme le groupe de musiques actuelles Tram des Balkans ainsi que le pianiste de jazz Édouard Ferlet, avec lequel elle crée un duo singulier et inédit et qui a fait l’objet d’un premier disque très remarqué Bach plucked unplucked (Alpha Classics). 
Son prochain disque en solo consacré à des oeuvres de Jacques Duphly et ses contemporains sortira en avril prochain pour le label La Musica.

Plus d'infos

La soirée continue à 23h avec le feu d'artifice baroque, temps fort de ce 400e anniversaire du marquisat de Kerjean. Fontaines, chandelles, bombes, fusées et comètes illuminent le ciel au rythme de la musique baroque française des 17e et 18e siècles.

À chacun sa visite

Découvrez dès à présent les activités et visites proposées au Château de Kerjean. Seulen famille ou entre amis, en visite libre ou en visite accompagnée, nous vous proposons une expérience hors du temps, un moment unique pour découvrir, rencontrer, s'étonner, mais aussi vous amuser et rêver !

Nous accueillons également toute l'année les groupes d'enfants, d'adultes et de personnes handicapées. Infos et programme d'activités sur la page Ma visite