CHEVEUX CHÉRIS

Frivolités et trophées

Abbaye de Daoulas

Exposition temporaire

  • Daoulas - Cheveux chéris visuel - expo 2018
    © Elodie Henaff - CDP29
  • Daoulas - Cheveux chéris - Expo - 2017
    © Neil Barr
Print

Infos

15 juin 2018 - 06 janv. 2019
Tout public

Comment venir

Selon l’idée que chacun donne de sa personnalité par la coiffure, l’exposition présentée à l’Abbaye de Daoulas aborde, sous l’angle de la frivolité, les compétitions entre blonds, roux et bruns, lisses et crépus...

Comparant les coquetteries des belles citadines africaines aux coiffures de stars de cinéma, les coquetteries des Hautes Terres de Nouvelle Guinée à celles des Merveilleuses du Directoire, l’exposition avance vers l’idée du matériau humain à modeler, à sculpter, support de savoir-faire, de la relativité de la beauté. Mais aussi objet de perte, symbole du temps qui passe. Reliques, les cheveux conservent un peu de l’aura et de l’énergie de leur propriétaire. Des coiffes des Papous aux ornements amérindiens, l’exposition s’intéresse aussi à ces cheveux-trophées dotés de multiples et prodigieux pouvoirs, ces « mana » qui ont donné naissance, dans le monde, à de nombreux objets dits « magiques ».

Coiffes de plumes brésiliennes, têtes d’indiens jivaros et médaillons-souvenirs de cheveux complètent en seconde partie les peintures et photos qui ouvrent l’exposition. Ce sont au total plus de 200 objets, dont 80 chefs-d’oeuvre du musée du quai Branly – Jacques Chirac ainsi que des collections des musées bretons des beaux-arts qui illustrent et mettent en oeuvre les problématiques de l’intime individuel et sa sociabilité sur le thème universel et intemporel des cheveux.

Cette exposition a été conçue et présentée au musée du quai Branly - Jacques Chirac du 18 septembre 2012 au 14 juillet 2013.

Hirsute. L’image stéréotypée des premiers hommes est l’image d’êtres échevelés mais on imagine, au moins depuis la Vénus de Brassempouy, vers 21 000 ans avant J.-C. et sans doute avant, que l’humain a coupé, arrangé, coiffé ses cheveux pour plaire et se plaire, prendre ses distances avec l’état de nature. Au contraire de la robe animale, la chevelure humaine dans sa diversité de matières épaisses, lisses, crépues… doit être créée, construite, façonnée. C’est pourquoi elle est à ce titre support d’expression et de communication des individus et des sociétés, marqueur d’une multiplicité de socialités. Le cheveu, comme le poil, vient de l’intime obscur du corps. Dans de nombreuses langues, il n’y a d’ailleurs pas de distinction entre les deux. Les cheveux, qui couronnent le visage, sont cependant des supports expressifs beaucoup plus riches de formes et de sens à explorer. Au croisement de l’anthropologie, de l’histoire ancienne et contemporaine de la mode et des catégories artistiques, de classifications, ce sujet universel traverse les cultures européennes et non européennes. En explorer les métamorphoses révèle des aspects inattendus et complexes de la légèreté et de la gravité des hommes.

Par Yves Le Fur Commissaire scientifique de l’exposition « Cheveux chéris, frivolités et trophées ».




À chacun sa visite

S'évader, s'amuser, se laisser suprendre, apprendre et avoir le plaisir de découvrir ! Des propositions originales d'activités et de visites autour de l'exposition Cheveux chéris vous sont proposées, découvrez-les dès à présent, que vous veniez en famille, seul ou entre amis !

Nous accueillons également toute l'année les groupes d'enfants, d'adultes et de personnes handicapées. Infos et programme d'activités sur la page Ma visite.

Voir aussi

  • Hairstyles

    En ce moment à Daoulas

    Hairstyles

    Exposition temporaire
    Au jardin

    Réalisée de 1968 à 1999 au Rolleiflex 6X6, la série Hairstyles rassemble plus de 1 000 clichés dont une trentaine est présentée dans les jardins de l’Abbaye de Daoulas. Chaque coiffure est...
  • Journées européennes du patrimoine

    Dans 2 mois

    Journées européennes du patrimoine

    Événement

    Les cinq sites de Chemins du patrimoine en Finistère – l’Abbaye de Daoulas, le Manoir de Kernault, l’Abbaye du Relec, le Domaine de Trévarez et le Château de Kerjean – ouvrent gratuitement...
  • LA BELLE ÉPOQUE EN COULEURS - Saison 2

    En ce moment à Trévarez

    LA BELLE ÉPOQUE EN COULEURS - Saison 2

    Exposition temporaire
    Au jardin

    En 2018, La Belle Époque en couleurs se décline à nouveau dans les jardins de Trévarez ! Les autochromes du photographe Julien Gérardin évoquent si bien la période où le Domaine de Trévarez...
  • Né pour sentir

    Il y a 2 mois à Kernault

    Né pour sentir

    Exposition temporaire

    « C’est un roc ! c’est un pic ! c’est un cap ! Que dis-je, c’est un cap ? C’est une péninsule ! » En 2018, le Manoir de Kernault reprend à son compte cette tirade de Cyrano de Bergerac...
  • Bel, belle, belles

    Il y a 2 mois à Kerjean

    Bel, belle, belles

    Exposition temporaire

    Selon l’historien Pierre Francastel (1900-1970), « Vénus a remplacé la Vierge dans la peinture de la Renaissance ». Quels sont les codes de la beauté à la Renaissance ? Un idéal existe-t-il...
  • Eva Jospin

    Dans 5 mois à Trévarez

    Eva Jospin

    Exposition temporaire
    Art contemporain

    Regard d’artiste consacre son édition 2018 à Eva Jospin. Une artiste dont le travail s’attache à représenter la nature non pas telle qu’elle est, mais telle que l’humain se la...
  • ESPÈCE DE… FABACÉES !

    En ce moment à Relec

    ESPÈCE DE… FABACÉES !

    Exposition temporaire
    Au jardin

    Créer un potager dans une abbaye n’est pas un geste anodin. Les moines cultivaient leurs propres légumes, expérimentaient de nouvelles cultures, diffusaient leurs connaissances aux alentours....
  • QUEL CHANTIER !

    Dans 5 jours à Relec

    QUEL CHANTIER !

    Exposition temporaire

    En 2019, un Centre d’interprétation ouvrira ses portes à l’Abbaye du Relec révélant une histoire longue de plusieurs siècles. En attendant, une...