Schad carré dix/29

Exposition temporaire

Domaine de Trévarez

Art contemporain

  • Trevarez - Expo monographique Schad (3) -  Bretagne 2016
    © CDP29
  • Trevarez - Expo monographique Schad art contemporain (4) -  Bretagne 2016
    © CDP29
  • Trevarez - Expo monographique Schad art contemporain (6) -  Bretagne 2016
    © CDP29
  • Trevarez - Expo monographique Schad art contemporain (5) -  Bretagne 2016
    © CDP29
  • Trevarez - Expo monographique Schad -  Bretagne 2016
    © CDP29
Print

Infos

30 avril 2016 - 16 oct. 2016
Tout public
Compris dans le droit d'entrée

Comment venir

Le parcours de sculptures Schad emprunte un itinéraire inédit conjuguant la richesse d’un patrimoine naturel et architectural exceptionnel au présent d’un art contemporain sans frontière. Dix sites présentent jusqu’à dix sculptures exposées en plein air, dans les jardins, les bois, en bord de mer, ou à l’intérieur des monuments. L’exposition monographique dans les écuries du Domaine de Trévarez, Schad, carré 10/29, restitue l’ensemble dans l’œuvre du sculpteur : dessins et petits formats reviennent sur trente années du parcours de l’artiste.
ROBERT SCHAD, L’ACIER POUR CRAYON
Robert Schad dessine dans l’espace. Plutôt qu’un trait de crayon, il utilise des barres de section carrée en acier massif qu’il façonne : lignes droites, brisées ou en torsion. Des points de soudure invisibles articulent l’ensemble en un mouvement qui se déploie dans l’espace, engageant un dialogue subtil avec l’architecture et le paysage environnant.
Les formes ? Elles lui sont inspirées par la nature – les végétaux, les énergies naturelles, le vent, l’eau – mais aussi par le corps en mouvement, la danse. Les œuvres surgissent du sol et semblent étrangement légères, défiant les lois de l’apesanteur.
Pour un artiste comme lui, (…) il est clair que « l’acier mène à l’abstraction. Il préfère au monolithe d’un Chillida ou à la plaque d’acier d’un Serra qui ferment l’horizon, l’ouverture spatiale que représente la sculpture comme ligne, voire comme dessin dans l’espace, dans la lignée d’un Julio Gonzalez, d’un Anthony Caro ou de son aîné et compatriote Norbert Kricke. Mais répétons-le, chez Schad, la ligne, pour abstraite qu’elle soit, s’incarne en un corps de sculpture qui a sa propre liberté. »
Thierry Dufrêne, historien de la sculpture contemporaine
L’artiste n’est pas avare de mots. Il est attentif à ce que l’on comprenne ce qui l’anime : la recherche du mouvement, de la légèreté, faire corps. Les paroles n’y suffisent pas, il esquisse alors un mouvement. Il poursuit et parle de la danse, dit combien cela compte pour lui. Les sculptures de Robert Schad ont ceci de frappant : immobiles et silencieuses, elles occupent et animent l’espace.
C’est un des « points que Schad partage avec Rodin : ses œuvres sont incarnées. Ce sont bien plus que des signes dans l’espace, bien davantage que des signes anthropomorphes : c’est un corps qui danse, court, saute, se love, se hisse, trouve l’équilibre. (…) Pour Robert Schad, la sculpture est un art du corps, le spectateur réveillant, comme en dansant, par son regard mobile, le génie du mouvement, le temps fixé dans les lignes de l’espace. Il se dit chorégraphe de ses sculptures. J’ai mieux compris cela lorsque l’artiste a mimé dans l’atelier une sculpture, esquissant un staccato de lignes et de trajectoires qui, un moment, m’a rappelé les mouvements scandés de la break dance. C’était comme s’il montrait à un danseur comment faire une sculpture, à moins que ce ne soit l’inverse, ou peut-être la même chose. »
Thierry Dufrêne, historien de la sculpture contemporaine
UNE CARRIÈRE INTERNATIONALE
Ayant travaillé dès le début de sa carrière au Portugal - où il réside souvent : le sculpteur y réalise en 2007 sa plus grande pièce pour le site de Fatima, une crucifixion de 34 m de hauteur - puis en Allemagne avant d’ouvrir un atelier en France, Robert Schad est exposé dans les musées de son pays, ainsi qu’en Autriche, en Italie, en Hongrie, ou en République Tchèque. Travaillant avec des galeries dans toute l’Europe et sur d’autres continents (Brésil, Australie, Afrique du sud), ses œuvres sont présentes dans les grandes foires internationales comme la FIAC où l’artiste acquiert une stature européenne.

DERNIERS JOURS
Gratuit le dimanche 16 octobre

L’exposition des œuvres de Robert Schad aux écuries du Domaine de Trévarez tient une place à part dans Schad parcours de sculptures - Bretagne 2016. Schad carré dix/29 resitue les sculptures monumentales présentées sur les autres sites dans l'oeuvre du sculpteur, on y découvre des sculptures, mais aussi des dessins, des peintures et deux films qui illustrent trente années du parcours de l'artiste.



Des sculptures en mouvement
Sept sculptures occupent l’espace sous la verrière des écuries. En circulant parmi elles, il est frappant de constater à quel point elles se comportent comme des corps en mouvement. À la manière de danseurs, elles semblent exécuter une chorégraphie dont vous êtes l’invité.
Tels des dessins dans l'espace
À l’étage, dans une première salle, des petites sculptures en acier très fin sont comme des dessins que Robert Schad aurait réalisés dans l’espace. Elles ont servi de maquettes aux sculptures monumentales exposées en Bretagne, mais ne sont pas pour autant à considérer comme un « simple » travail préparatoire.
Des noms à prononcer à haute voix
La suite de l’exposition est ponctuée de sculptures en acier noir dont certaines sont en vis-à-vis de dessins ou de peintures composées de lignes noires sur fond blanc. Toutes portent des noms étranges qu’il ne faut pas craindre de prononcer à haute voix pour mieux imaginer la personnalité de chaque  sculpture. Par exemple la pièce intitulée ROMAROUM composée de six cercles… difficile de se retenir de rouler les « r » !

Les films
Le premier film rencontré dans le parcours de l’exposition est un document d’archives de 1990 qui montre le chorégraphe Gerhard Bohner lors d’une représentation dansée avec plusieurs sculptures de Robert Schad. Cette collaboration a marqué l’artiste qui considère toujours Gerhard Bohner – mort en 1992 - comme son maître.
L’autre film, placé à la fin de l’exposition, est un documentaire tourné par Sylvain Huet, en février et mars de cette année pendant l’installation des sculptures monumentales à Trévarez, Bon Repos, Audierne et Primelin. Robert, que j’ai interviewé à côté de ses œuvres juste après leurs mises en place, raconte ce qui les lie à leur environnement. Tantôt, déployées, prêtes à réveiller le château de Trévarez, d’autres fois refermées sur elles-mêmes, protégées par les murs épais de l’Abbaye de Bon Repos. Chaque sculpture s’intègre intimement dans le paysage Breton et ce sera - comme le prédit Robert Schad - un crève-cœur de s’en séparer.


ROBERT SCHAD, L’ACIER POUR CRAYON
Robert Schad dessine dans l’espace. Plutôt qu’un trait de crayon, il utilise des barres de section carrée en acier massif qu’il façonne : lignes droites, brisées ou en torsion. Des points de soudure invisibles articulent l’ensemble en un mouvement qui se déploie dans l’espace, engageant un dialogue subtil avec l’architecture et le paysage environnant. 
Les formes ? Elles lui sont inspirées par la nature – les végétaux, les énergies naturelles, le vent, l’eau – mais aussi par le corps en mouvement, la danse. Les œuvres surgissent du sol et semblent étrangement légères, défiant les lois de l’apesanteur.
Pour un artiste comme lui, (…) il est clair que « l’acier mène à l’abstraction. Il préfère au monolithe d’un Chillida ou à la plaque d’acier d’un Serra qui ferment l’horizon, l’ouverture spatiale que représente la sculpture comme ligne, voire comme dessin dans l’espace, dans la lignée d’un Julio Gonzalez, d’un Anthony Caro ou de son aîné et compatriote Norbert Kricke. Mais répétons-le, chez Schad, la ligne, pour abstraite qu’elle soit, s’incarne en un corps de sculpture qui a sa propre liberté. » 
Thierry Dufrêne, historien de la sculpture contemporaine


UNE CARRIÈRE INTERNATIONALE
Ayant travaillé dès le début de sa carrière au Portugal - où il réside souvent : le sculpteur y réalise en 2007 sa plus grande pièce pour le site de Fatima, une crucifixion de 34 m de hauteur - puis en Allemagne avant d’ouvrir un atelier en France, Robert Schad est exposé dans les musées de son pays, ainsi qu’en Autriche, en Italie, en Hongrie, ou en République Tchèque. Travaillant avec des galeries dans toute l’Europe et sur d’autres continents (Brésil, Australie, Afrique du sud), ses œuvres sont présentes dans les grandes foires internationales comme la FIAC où l’artiste acquiert une stature européenne.

À chacun sa visite

EN FAMILLE
Expérience
1,2,3 Schad...
Muni d’une cocotte en papier, d’un fil de fer et de cartes d’activités à collectionner, découvrez en vous amusant les sculptures de Robert Schad.
Ce kit d’activité est disponible gratuitement à l’Abbaye de Daoulas, au Château de Kerjean, au Manoir de Kernault, à l’Abbaye du Relec, au Domaine de Trévarez et à l’Abbaye de Bon Repos
Atelier en continu
Faire danser les lignes
Cet atelier, en lien avec les sculptures de Robert Schad, est l’occasion de laisser parler votre esprit créatif. Œuvres collectives ou à emporter chez soi, dessin ou sculpture, c’est ici que chacun laissera parler son imagination.
Uniquement au Château de Kerjean, le mercredi de 16h à17h30 - Durée : 20 pour une réalisation - Tarif compris dans le prix d’entrée
POUR TOUS / EN FAMILLE
Visite accompagnée
Schad au fil de la ligne
Suivez les chemins que dessinent les lignes d’acier de Robert Schad ! Depuis les sculptures monumentales exposées en extérieur jusqu’aux formats plus petits de l’exposition aux écuries, ne perdez pas le fil ! Pour les enfants, diverses expériences en cours de visite questionnent l’ambivalence de cette œuvre : mouvement ou immobilité ? Lourdeur ou légèreté ? Abstraction ou figuration ?
Uniquement au Domaine de Trévarez, tous les jours en juillet et août à 16h et en mai, septembre et jusqu'au 16 octobre les samedis et dimanches à 16h – Durée : 1h - Tarif d’entrée + 1€ par personne dès 4 ans
EN FAMILLE

Expérience
1,2,3 Schad...
Demandez à l’accueil votre kit d'activité : découvrez en vous amusant les sculptures de Robert Schad avec une cocotte en papier à monter vous-même, un fil de fer à sculpter comme bon vous semble, et des cartes d’activités complémentaires à collectionner.
Ce kit d’activité est disponible gratuitement au Domaine de Trévarez et aussi à l’Abbaye de Daoulas, au Château de Kerjean, au Manoir de Kernault, à l’Abbaye du Relec et à l’Abbaye de Bon Repos


POUR TOUS / EN FAMILLE

Visite accompagnée
Schad au fil de la ligne
Suivez les chemins que dessinent les lignes d’acier de Robert Schad ! Depuis les sculptures monumentales exposées en extérieur jusqu’aux formats plus petits de l’exposition aux écuries, ne perdez pas le fil ! Pour les enfants, diverses expériences en cours de visite questionnent l’ambivalence de cette œuvre : mouvement ou immobilité ? Lourdeur ou légèreté ? Abstraction ou figuration ?
Uniquement au Domaine de Trévarez, en septembre et jusqu'au 16 octobre les samedis et dimanches à 16h – Durée : 1h - Tarif d’entrée + 1€ par personne dès 4 ans

Voir aussi

  • LA NATURE POUR MODÈLE

    Trévarez 20 mars - 05 janv.

    LA NATURE POUR MODÈLE

    Exposition temporaire
    Au jardin

    « La nature est notre meilleur professeur » Karl Blossfeldt Une vingtaine de photographies en noir et blanc de l’herbier de Karl Blossfeldt (1865-1932) est exposée...

    « La nature est notre meilleur professeur » Karl Blossfeldt Une vingtaine de photographies en noir et blanc de l’herbier de Karl Blossfeldt (1865-1932) est exposée...
  • L'ART NOUVEAU RÉVÉLÉ

    Trévarez 25 mars - 03 nov.

    L'ART NOUVEAU RÉVÉLÉ

    Événement
    Exposition permanente

    En 1903, James de Kerjégu, propriétaire du Domaine de Trévarez, passe commande d’une chambre à coucher et d’un cabinet de toilette au magasin...

    En 1903, James de Kerjégu, propriétaire du Domaine de Trévarez, passe commande d’une chambre à coucher et d’un cabinet de toilette au magasin...
  • REGARD D'ARTISTE, MARC DIDOU

    Trévarez 18 mai - 13 oct.

    REGARD D'ARTISTE, MARC DIDOU

    Exposition temporaire
    Art contemporain

    Toujours dans cette idée de nature poursuivie ces deux dernières années dans Regard d’artiste, en 2019, c’est le sculpteur Marc Didou qui en propose sa...

    Toujours dans cette idée de nature poursuivie ces deux dernières années dans Regard d’artiste, en 2019, c’est le sculpteur Marc Didou qui en propose sa...
  • NOËL À TRÉVAREZ

    Trévarez 23 nov. - 05 janv.

    NOËL À TRÉVAREZ

    Exposition temporaire
    Événement

    Un château. Une nuit étoilée. Une féerie. Du merveilleux, de la magie, des surprises en veux-tu en voilà. Où sommes-nous donc ? Certains diraient...

    Un château. Une nuit étoilée. Une féerie. Du merveilleux, de la magie, des surprises en veux-tu en voilà. Où sommes-nous donc ? Certains diraient...
  • JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE

    21 sept. - 22 sept.

    JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE

    Événement

    Profitez de ces journées pour vivre et découvrir, sous un nouveau jour, l'histoire et la richesse patrimoniale de nos cinq sites. Jardins, monuments, expositions, visites... autant...

    Profitez de ces journées pour vivre et découvrir, sous un nouveau jour, l'histoire et la richesse patrimoniale de nos cinq sites. Jardins, monuments, expositions, visites... autant...