Hairstyles

Photographies de J. D. Okhai Ojeikere dans les jardins

Abbaye de Daoulas

Temporary exhibition
Au jardin

  • Daoulas - Hairstyles - Visuel 2018
    © Claire Salaun - CDP29
  • Daoulas - Hairstyles - public - expo  2018
    © CDP29
  • Daoulas - Chroma - Photo 1 -2018
    © CDP29
  • Daoulas - Chroma - Photo 2 -2018
    © CDP29
  • Daoulas - Hairstyles - Photo 2 -2018
    © CDP29
Print

Information

29 Mar 2018 - 06 Jan 2019
General public

How to visit

En 2018, Les balades photographiques de Daoulas présentent le travail de deux photographes d'exception, J.D. Okhai OJEIKERE et Medina DUGGER qui rendent hommage à la beauté des coiffures nigérianes.
Les grands formats de la série
Hairstyles de J.D. Okhai OJEIKERE, s'imposent en noir et blanc au détour des allées et dans les carrés de plantes médicinales de l'Abbaye de Daoulas, tandis que la série Chroma de Medina DUGGER explose de couleurs pop et acidulées sur les murs de la ville.

Réalisée de 1968 à 1999 au Rolleiflex 6X6, la série Hairstyles rassemble plus de 1 000 clichés dont une trentaine est présentée dans les jardins de l’Abbaye de Daoulas. Chaque coiffure est photographiée systématiquement de dos, parfois de profil, rarement de face. « Une photo de face ne montre rien, celles de dos sont presque abstraites et révèlent la structure. »
Pour J. D. Okhai Ojeikere, cette série est une oeuvre collective. « La coiffeuse exerce tout son talent, la cliente choisit sa coiffure pour elle-même et c’est l’admiration que j’ai pour ces coiffures qui m’a conduit à les photographier… La durée, la méthode, la structure et mon obsession contribuent à l’exemplarité de ce travail. Il trouve naturellement sa place dans la photographie, dans la mode, dans l’ethnographie et tout simplement dans l’art. »

Pionnier de la photographie africaine J. D. Okhai Ojeikere (1930-2014) débute la photographie à l’âge de 19 ans. Il sera tour à tour assistant de laboratoire au ministère de l’information du Nigéria, photographe pour la télévision, membre du Conseil des arts du Nigéria avant d’ouvrir son propre studio, « Foto Ojeikere ». Conscient du rôle primordial de la photographie dans la préservation de la culture de son pays, il constitue une photothèque de plus de 20 000 négatifs se rapportant à la danse, au théâtre, aux enfants… et dans laquelle il apparaît très vite que les photographies de coiffures – élément important de la culture nigériane – constituent un ensemble singulier.

> Les balades photographiques se poursuivent dans la commune de Daoulas,
avec Chroma, une série de la photographe Medina Dugger qui rend hommage au travail du photographe nigérian disparu en 2014.

La série Chroma de Medina Dugger, visible en 2018 dans les rues de Daoulas, constitue un hommage au travail d’Ojeikere et célèbre « les coiffures des femmes à Lagos, au Nigéria, à travers un objectif contemporain ». Aujourd’hui, la laine et les extensions de couleurs, accessibles sur les marchés locaux, permettent aux femmes d’exprimer leur créativité et de lutter contre les standards d’une beauté bien souvent euro-centrée, en se réappropriant le style « afro » traditionnel avec des techniques de coiffures actuelles. Cet ensemble d’une trentaine de visuels fortement colorés, qui contraste avec les photographies en noir et blanc d’Ojeikere, met à l’honneur les méthodes à la fois traditionnelles et contemporaines de tressage, qui vont de la révélation du statut social, de l'âge et des traditions tribales.

Le projet "Les balades photographiques de Daoulas" bénéficie du soutien du Ministère de la culture.


> DES PHOTOS ET DES MOTS, DES ATELIERS ET UNE EXPOSITION
Gros plan, contre plongée, plan large, luminosité... En lien avec Les balades photographiques de Daoulas, cet été  8 jeunes mineurs étrangers ont participé à un atelier autour de l’image . 
Mené par avec le photographe Philippe Andrieu et mis en place par l’Abbaye de Doulas en partenariat avec le D.A.M.I.E (Dispositif d'accompagnement des mineurs isolés étrangers), ces ateliers ont permis aux jeunes de découvrir et de s’approprier l’univers de la photographie. 
Prises de vue à l’Abbaye de Daoulas, mise en scène dans les familles de la Région, découverte du Port de Commerce de Brest la nuit : pendant trois semaines, Philippe Andrieu a invité les participants à partir d’une vision générale pour ensuite nous raconter subtilement leur quotidien.
Bien plus qu’un simple projet d’éducation artistique et culturelle, ce projet a fait naître de nombreuses rencontres entre les participants et les différentes personnes croisées tout au long du projet.

Ces travaux donnent lieu à une exposition de photographies réalisées par Thierno, Abass, Abdoul Sorry, Mamadou, Moumouni, Makan et Djibril à la salle du Conseil Municipal de Daoulas. 

Exposition à la Mairie de Daoulas du 10 septembre au 4 novembre 2018, à voir du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30 et le samedi de 9h à 12h.
Cet atelier fait partie du dispositif « C’est mon patrimoine » mis en place par le Ministère de la Culture et suivi par la DRAC Bretagne.

A visit to suit all tastes

S'évader, s'amuser, se laisser suprendre, apprendre et avoir le plaisir de découvrir !
Une proposition originale d'activité et de visite autour de l'exposition Hairstyles est proposée aux familles, découvrez-la dès à présent ! 
Nous accueillons également toute l'année les groupes d'enfants, d'adultes et de personnes handicapées. Infos et programme d'activités sur la page Ma visite.

See also

  • CHEVEUX CHÉRIS

    On now At Daoulas

    CHEVEUX CHÉRIS

    Temporary exhibition

    Au croisement de l’anthropologie, de l’histoire de l’art ancien et contemporain, de la mode et des moeurs, l’exposition Cheveux chéris, frivolités et...
  • PHILO GRENADINE AVEC YAN MARCHAND

    In 7 days(s) At Daoulas

    PHILO GRENADINE AVEC YAN MARCHAND

    « Va te couper les cheveux ! » Et me voilà chez le coiffeur !... Pourquoi ne laisse-t-on pas les cheveux en bataille ? N'ont-ils pas le droit de faire leur vie... ? Maintenant le...
  • PHILO GRENADINE AVEC YAN MARCHAND

    In one month At Daoulas

    PHILO GRENADINE AVEC YAN MARCHAND

    Event

    Il y a des filles aux cheveux courts et des garçons aux cheveux longs. Mais ce n'est pas le plus fréquent. Pourquoi n'est-ce pas l'inverse ? Pourquoi n’est-on pas coiffé de...
  • CAFÉ PHILO AVEC YAN MARCHAND

    8 months ago At Daoulas

    CAFÉ PHILO AVEC YAN MARCHAND

    Event

    Chevelure du puissant Samson ou de la séduisante Hélène, ingéniosité capillaire des dieux du foot, monstres hirsutes, tonsure du moine, calvitie du sage... Quelles...
  • LA BELLE ÉPOQUE EN COULEURS - Saison 2

    On now At Trévarez

    LA BELLE ÉPOQUE EN COULEURS - Saison 2

    Temporary exhibition
    Au jardin

    En 2018, La Belle Époque en couleurs se décline à nouveau dans les jardins de Trévarez ! Les autochromes du photographe Julien Gérardin évoquent si bien la période où le Domaine de Trévarez...
  • Né pour sentir

    6 months ago At Kernault

    Né pour sentir

    Temporary exhibition

    « C’est un roc ! c’est un pic ! c’est un cap ! Que dis-je, c’est un cap ? C’est une péninsule ! » En 2018, le Manoir de Kernault reprend à son...
  • Bel, belle, belles

    6 months ago At Kerjean

    Bel, belle, belles

    Temporary exhibition

    Selon l’historien Pierre Francastel (1900-1970), « Vénus a remplacé la Vierge dans la peinture de la Renaissance ». Quels sont les codes de la beauté à...
  • Soirée Halloween

    In 14 days(s) At Kernault

    Soirée Halloween

    Event
    Au jardin

    En cette nuit épaisse et mystérieuse, des événements étranges se préparent au Manoir de Kernault... CréatureS compagnie vous invite à une...